INSP

INSP, le renouveau de l'ENA

30 janv. 2022

L'INSP vise à diversifier la haute administration en recrutant dans les différents milieux sociaux et professionnels.

Si la totalité des admis à la session 2021 étaient détenteurs d’un bac+5 (ou équivalent), l’INSP est accessible simplement aux détenteurs de bac+3 avec la nationalité d’un des états membre de l’espace économique européen (incluant l’Union européenne). L’accès à l’INSP se fait sur concours, selon cinq voies d’admission :

  • Le concours externe : 40 places destinés aux étudiants

  • Le concours externe « talents » : dispositif permettant de garantir 5 places supplémentaires aux étudiants répondant aux critères sociaux

  • Le concours externe « docteurs » : 4 places pour les titulaires d’un doctorat dont le sujet change tous les ans avec une rotation sur trois ans entre : « Sciences de la matière et de l’ingénieur », « Sciences humaines et sociales » et « Sciences de la vie »

  • Le concours interne : 32 places pour les agents du service public (pouvant justifier au moins quatre ans d’expérience)

  • Le troisième concours : 7 places pour les professionnels du secteur privé (pouvant justifier au moins huit ans d’expérience)

Les concours se déroulent en deux phases : admissibilité (écrit) et admission (oral). Selon la voie, le déroulement du concours diffère, en particulier pour le concours « docteur » qui ne comporte qu’une épreuve d’admissibilité : Épreuve de rédaction d'une note d'analyse et de propositions à partir d'un dossier de 25 pages maximum et deux épreuves d’admission : un entretien de personnalité intégrant une partie substantielle de technique sur le sujet de l’année contrairement aux autres voies de recrutement et l’oral d’anglais (commun entre toutes les voies). Pour les concours externes et « talents » le déroulement est le même autour de cinq épreuves d’admissibilité : trois compositions en droit public, en économie et sur une question contemporaine d’ordre général portant sur le rôle des pouvoirs publics et leurs rapports à la société, ainsi que deux rédactions, une note d’analyse et de propositions en questions sociales à partir d’un dossier (25 pages maximum), et une en finances publiques. Les concours interne et troisième concours s’appuient sur le même programme d’épreuves d’admissibilité à l’exception des compositions en droit public et en économie qui sont remplacées par des notes d’analyse de dossiers documentaires sur les mêmes matières. Le déroulement des épreuves d’admission est le même pour les quatre concours (externe, « talents », interne, troisième) ; trois épreuves orales portant sur les questions relatives à l’Union européenne, celles internationales et d’anglais, un entretien de personnalité et une épreuve collective d’interaction.

Un dispositif complet de préparation accrédité par l'Etat permet de former aux différents concours.

Des classes préparatoires permettent de préparer le concours externes (et « talents »), dans les IEP : Sciences Po, Sciences Po Aix, Sciences Po Bordeaux, Sciences Po Grenoble, Sciences Po Lille, Sciences Po Rennes, Sciences Po Strasbourg, Sciences Po Toulouse et dans deux universités : Université Paris I Panthéon-Sorbonne et Université Paris-Dauphine - PSL.

Les prép’ENA des deux universités délivrent un diplôme de master 2 :

  • master professionnel « Affaires publiques – concours de la haute fonction publique » du centre de préparation à la fonction publique (CIPCEA) de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne et de l’Ecole Normale Supérieure

  • master professionnel « Carrières publiques et grands concours » de l’Université Paris-Dauphine – PSL

Des classes préparatoires « Talents du service public » permettent aussi de préparer le concours externe « talents ». L’admission se fait sur dossier, intègre une sélection sur critères sociaux et permet l’accès à une des trois classes :

  • Strasbourg (24 places) : organisées par l’INSP en partenariat avec l’Institut national des études territoriales et Sciences Po Strasbourg

  • Paris (24 places) : organisées par l’INSP

  • Nantes (24 places) : organisées par l’INSP en partenariat avec l’Institut national des études territoriales et l’Université de Nantes

La préparation au concours interne se fait aussi par le biais de classes préparatoires conventionnées principalement dans les IEP : Sciences Po, Sciences Po Aix, Sciences Po Bordeaux, Sciences Po Grenoble, Sciences Po Lille, Sciences Po Rennes, Sciences Po Strasbourg, Sciences Po Toulouse mais aussi à l’Institut de la Gestion Publique et du Développement Économique (IGPDE).

Pour le troisième concours seule la préparation se fait par affectation de l’INSP dans une des cinq classes préparatoires, en IEP : Sciences Po Bordeaux, Sciences Po Grenoble, Sciences Po Rennes, Sciences Po Strasbourg ou à l’Institut de la Gestion Publique et du Développement Économique (IGPDE).

Notons que Sciences Po Lyon et Sciences Po Saint-Germain-en-Laye ne proposent pas de classe préparatoire à l’INSP.

Dispositif de recrutement de l'INSP

Dispositif de recrutement de l'INSP

Les profils intégrés restent majoritairement des anciens étudiants d'IEP, en particulier de Sciences Po.

De façon à étudier au mieux le profil des futurs étudiants de l'INSP, le diplôme de référence sera le premier cursus de master entamé par l'étudiant (et débouchant sur une diplomation).

Sur la répartition des admis par année de diplomation, les étudiants issus du concours externes se répartissent sur les 3 années précédentes avec environ un tiers par année et seul deux candidats sont parvenus à l'admission au cours de leur dernière année de master. Ainsi la préparation du concours externe prendrait en moyenne un an et demi.

Pour les trois autres concours, la répartition est relativement uniforme sur les dix années entre 5 et 15 ans avant le concours.

Année de première diplomation de master

Année de première diplomation de master

En termes de formation, si la refonte des épreuves (en particulier à l'oral) et la multiplication des concours a augmenté la diversité des formations, Sciences Po reste la formation de référence.

Répartition des formations des admis

Répartition des formations : à gauche le nombre primo diplômés de master ; à droite le nombre total de diplômés de master. Exemple : master à Sciences Po (comptabilisé à gauche et à doite) avant un master à l'Université Panthéon-Sorbonne (comptabilisé seulement à droite)

Pierre Quiros
Photo de Pierre

Pierre Quiros