photo saint cyr

Les grandes écoles de l'armée et ses corps

18 janv. 2022

Le ministère des armées est ministère de tutelle de plusieurs Grandes Ecoles et propose un dispositif de formation complet pour ses futurs officiers. Deux grands types de formation se distinguent dans les armées, celle des officiers des quatre grands corps d’armées (armée de l’air et de l'espace, armée de terre, marine nationale et gendarmerie nationale) et celle des officiers des corps techniques. Ces formations ont, dans chacune des deux catégories, des procédures d’admission très variées et délivrent des diplômes différents.

1 . Formation des officiers des quatre corps d'armée :

Cinq écoles assurent la formation initiale des officiers de armées : l'Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr (pour l'armée de terre), l'Ecole Navale (pour la marine nationale), l'Ecole de l'Air (pour l'armée de l'air et de l'espace), l'Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale (pour la gendarmerie nationale) et l'Ecole Polytechnique (donnant accès à tous les corps d'armée).

Hormis l'Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale, les quatre autres écoles visent une formation de grade master avec un recrutement initial à bac +2/3. Cependant, si les voies d'accès, les formations et les compétences sont différentes selon les écoles, il n'en reste en commun que les quatre corps recrutent majoritairement leurs élèves-officiers à l'issu de classes préparatoires aux grandes écoles (principalement scientifiques).

Voies d'accès aux écoles militaires par CPGE

Enfin l'Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale recrute ses élèves sur dossier à l'issue d'un master 2 (principalement des formations des quatre autres écoles d'officiers) pour une formation de 2 ans.

2 . Formation des officiers aux corps techniques des armées :

Par ailleurs, la défense de l'état est aussi composée de corps techniques principalement accessibles par des formations d'ingénieurs issues de différentes écoles (principalement sous tutelles du ministère des armées : ENSTA Bretagne, Ecole Polytechnique, etc.).

Les différents corps techniques et leurs accès :

  • Le corps de l'armement : c'est le plus prestigieux des corps techniques, il est encadré par la direction générale de l'armement (DGA). Si son recrutement est ouvert sur concours aux titulaires d'un diplôme d'ingénieur ou d'une école normale supérieure, le corps recrute majoritairement sur classement à la sortie de l'Ecole Polytechnique (quelque soit la voie d'admission initiale). Ses ingénieurs sont destinés à devenir les cadres dirigeants de la DGA et des activités de la défense (direction des écoles de la DGA : Polytechnique, ENSTA Paris, ENSTA Bretagne ou ISAE-Supaéro, direction de l'armement, direction générale de Thalès, etc.). La formation a lieu notamment à l'ENSTA Paris et à l'ISAE-Supaéro et peut se sanctionner par l'obtention du diplôme d'ingénieur d'une de ses deux écoles.

  • Le corps des ingénieurs des études et techniques de l’armement (IETA) : Les IETA ont vocation à exercer leur mission dans le domaine des opérations et des programmes d'armement ainsi que dans les activités de préparation, de réalisation et de soutien des systèmes de défense. Ce corps s'intègre en parallèle d'un diplôme d'ingénieur sur le concours de l'ENSTA Bretagne (Mines-Télécom) en MP, PC, PSI et PT, en tout 43 places ont été pourvues lors de la session 2021. Par ailleurs, ce corps permet de postuler en cours de carrière au corps de l'armement via concours interne. Pour une formation sur l'aéronautique et l'espace, la dernière année d'étude sera effectuée à l'ISAE-Supaéro.

  • Le corps des ingénieurs militaires de l'infrastructure (IMI) : Ce corps est rattaché au service d'infrastructure de la défense (SID). Les officiers ingénieurs sont en charge des projets de construction, de rénovation et de la maintenance du parc immobilier et des installations techniques du ministère. A l'instar du corps des IETA, le corps des IMI se fait en parallèle d'un diplôme d'ingénieur, il recrute sur le concours Arts et Métiers en PSI et PT, 12 places ont été pourvues à l'issue de la session 2021, et sur concours interne à l'issue de la première année aux Arts et Métiers. Le cursus se déroule sur quatre années commençant par un an dans une école d'officier puis les trois années du cycle ingénieur à effectuer dans le centre d'Angers.

Pierre Quiros
Photo de Pierre

Pierre Quiros